Wallonie: le CDH veut que Nethys fasse d’urgence le nettoyage des filiales

Pour François Desquesnes (CDH), le travail n’est pas fini dans le groupe Nethys. © Belga.
Pour François Desquesnes (CDH), le travail n’est pas fini dans le groupe Nethys. © Belga.

Le départ de Stéphane Moreau et consorts ne marque pas le point final du dossier Nethys. L’arrivée de nouveaux administrateurs et d’un manager de crise à la rue Louvrex est une chose ; les développements politiques du feuilleton liégeois en sont une autre. La preuve par le feu nourri d’interpellation et de questions parlementaires qui viseront, ce mardi à Namur, Pierre-Yves Dermagne (PS), le ministre des Pouvoirs locaux qui a donné un coup d’accélérateur à cette saga en faisant barrage à la vente des filiales Voo, Elicio et Win et en transmettant des éléments jugés troublants à la justice.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct