Sergio Grez, historien: «Au Chili, la classe dominante a toujours été en guerre contre le peuple»

Pour la première fois depuis la fin de la dictature, le pouvoir a envoyé les blnbdés dans les rues.
Pour la première fois depuis la fin de la dictature, le pouvoir a envoyé les blnbdés dans les rues. - Reuters.

ENTRETIEN

Nous sommes en guerre contre un ennemi puissant, implacable, qui ne respecte rien ni personne et est prêt à faire usage de la violence sans limite ». Cette déclaration du président chilien Sebastian Piñera, et sa décision, pour la première fois depuis la fin de la dictature de Pinochet, d’envoyer dans les rues 10.000 policiers et militaires avec des blindés, a rappelé de très mauvais souvenirs à l’historien chilien Sergio Grez, spécialiste des mouvements populaires.

Le Chili est en guerre ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct