Enodia: Resa veut prendre le contrôle du fonds de pension Ogeo

Le courrier adressé aux administrateurs d’Enodia est cosigné par le directeur général de Resa, Gil Simon. © Belga.
Le courrier adressé aux administrateurs d’Enodia est cosigné par le directeur général de Resa, Gil Simon. © Belga.

Le 1er juillet dernier, environ 700 employés statutaires ont quitté la feuille de paie de l’intercommunale liégeoise Enodia pour passer sous la bannière de Resa, sa filiale gestionnaire de réseau (GRD) de gaz et d’électricité, portant à plus de 900 le nombre de ses employés. Pour le personnel, il n’y a pas de grand bouleversement. Il portait déjà les couleurs de Resa, qui s’acquittait d’ailleurs de leur salaire, dans le cadre d’une convention avec sa maison mère.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct