Requiem pour L Sublime

<span>Requiem pour L</span> Sublime

Ovation, hourras, les spectateurs se lèvent, applaudissent longuement. Les chanteurs et musiciens s’embrassent, se prennent dans les bras, se sourient. Alain Platel et Fabrizio Cassol, respectivement chorégraphe-metteur en scène et compositeur de ce Requiem pour L montent à leur tour sur scène et s’étreignent : ils sont émus, ils sont soulagés. «  C’est la chose la plus dure que j’aie jamais faite  », nous confie Alain Platel dans la coulisse de la première mondiale de cette création belge des Ballets C de la B à Berlin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct