Stef Kamil Carlens Making sense of

<span>Stef Kamil Carlens</span> Making sense of

Ça commence comme un bon blues de Chris Rea (« Back On the Road ») avant les accents funky de « Painted Glass ». Mais cela reste avant tout du bon Stef Kamil, avec cette voix douce qu’il dépose délicatement sur une partition d’une richesse extrême. On prend un réel plaisir à découvrir la variété de sons organiques, le nombre d’instruments repérés laissant malgré tout beaucoup d’espace au silence.

Ce disque est un petit bijou tant mélodique que sonore, sur des thèmes engagés qui méritent d’être relevés.

Le site de l’artiste.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct