By the name of Tania Un petit ovni

<span>By the name of Tania</span> Un petit ovni

Comment parler d’un sujet aussi sensible que le trafic sexuel ? Mary Jimenez et Bénédicte Liénard ont inventé un nouveau code narratif entre documentaire et imaginaire.

Au centre du film, une voix off, celle de Tania qui donne à l’œuvre un aspect onirique. Elle fonctionne comme un long poème qui dit la violence plutôt que de la montrer. La caméra est d’ailleurs le plus souvent hors-champ, pour mieux s’attarder sur la violence psychologique subie par ces jeunes filles.

By The Name of Tania est un petit ovni qui offre une nouvelle voie au cinéma d’auteur à tendance sociale, mais aussi au format documentaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct