«Pas de distinction entre docu et fiction»

Lidia – qui joue Tania – ne déclame pas un texte comme une actrice, mais raconte l’histoire avec ses propres mots. Elle a compris qu’elle parlait pour toutes ces filles.
Lidia – qui joue Tania – ne déclame pas un texte comme une actrice, mais raconte l’histoire avec ses propres mots. Elle a compris qu’elle parlait pour toutes ces filles. - D.R.

Derrière Tania, jeune Péruvienne à qui l’on promet de l’or et qui est ensuite forcée de donner son corps dans un bordel au cœur de l’Amazonie, se cachent des milliers de jeunes filles. Des témoignages bien réels que le duo Mary Jimenez (née à Lima, mais vivant à Bruxelles) et Bénédicte Liénard a décidé de transposer en un film qui invente ses propres codes narratifs, entre documentaire et fiction quasiment onirique.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct