Virginie Nguyen, Prix de la citoyenneté de la Fondation P&V: «Parler des exclus est un acte de citoyenneté»

Nous avons demandé à Virginie Nguyen de nous raconter une de ses photos. Elle a choisi un moment «
magique
», dit-elle, du projet «
What the foot
» consacré au foot féminin et porté dans le cadre du Collectif Huma.
«
Dans le Jharkand, un des Etats les plus pauvres de l’Inde, des jeunes filles suivent un programme foot-études avec le soutien d’une ONG. Les plus âgées coachent les plus jeunes, grâce à quoi elles gagnent un peu d’argent. Elles réussissent donc à payer leurs études, à échapper au mariage forcé et du coup, aux maternités précoces. Le foot est donc pour elles un vecteur d’indépendance. Ici, on est à l’école Yuwa. Rinki, la coach, donne des entraînements tous les matins, à 5
heures. C’est beau de voir l’engouement de ces jeunes filles qui se lèvent à l’aube pour aller jouer au foot avant d’aller à l’école. Après l’entraînement, Rinki leur explique l’importance d’aller à l’école, de s’éduquer. Elle les encourage vraiment à s’émanciper dans une société encore très patriarcale.
»
Nous avons demandé à Virginie Nguyen de nous raconter une de ses photos. Elle a choisi un moment « magique », dit-elle, du projet « What the foot » consacré au foot féminin et porté dans le cadre du Collectif Huma. « Dans le Jharkand, un des Etats les plus pauvres de l’Inde, des jeunes filles suivent un programme foot-études avec le soutien d’une ONG. Les plus âgées coachent les plus jeunes, grâce à quoi elles gagnent un peu d’argent. Elles réussissent donc à payer leurs études, à échapper au mariage forcé et du coup, aux maternités précoces. Le foot est donc pour elles un vecteur d’indépendance. Ici, on est à l’école Yuwa. Rinki, la coach, donne des entraînements tous les matins, à 5 heures. C’est beau de voir l’engouement de ces jeunes filles qui se lèvent à l’aube pour aller jouer au foot avant d’aller à l’école. Après l’entraînement, Rinki leur explique l’importance d’aller à l’école, de s’éduquer. Elle les encourage vraiment à s’émanciper dans une société encore très patriarcale. » - Virginie Nguyen / Collectif Huma.

Entretien

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct