Pour Euclid Tsakalotos, l’ancien ministre grec, l’Europe est la championne des blocages

Euclid Tsakalotos
: «
L’Europe n’est pas en état de faire face à une nouvelle crise
».
Euclid Tsakalotos : « L’Europe n’est pas en état de faire face à une nouvelle crise ». - Reuters.

Il y a certains textes qui pourrissent pendant des années dans les armoires des pays européens, dans une inertie collective au Conseil de l’UE, où ils se tentent de définir des législations communes. C’est le cas de la transparence fiscale publique pays par pays, décrite par les ONG comme panacée contre la planification fiscale agressive mais sur laquelle les Etats membres n’ont pas su se mettre d’accord en trois ans. Ce vendredi, ils retenteront pour la première fois d’en discuter.

Cette inertie, Euclid Tsakalotos l’a connue de très près, puisqu’il a été ministre des finances en Grèce de 2015 à juillet de cette année, avant que son parti de la gauche radicale, Syriza, ne cède la place aux conservateurs de la Nouvelle Démocratie au lendemain des élections.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct