Viktor Orban a incité Donald Trump à faire pression sur l’Ukraine

Donald Trump a reçu Viktor Orban, le 13 mai dernier à la Maison Blanche.
Donald Trump a reçu Viktor Orban, le 13 mai dernier à la Maison Blanche. - Reuters.

La rencontre date du 13 mai 2019. Le Premier ministre hongrois est reçu à la Maison Blanche par le maître des lieux, Donald Trump. Les deux hommes échangent sur divers sujets, mais un dossier va s’imposer dans la conversation : la corruption qui, assure Orban, gangrène l’Ukraine voisine. Qui a mis le sujet sur la table ? Le Hongrois, ou l’Américain ? Toujours est-il que Trump en sort conforté dans une certitude, celle que lui sert depuis des mois son avocat personnel Rudy Giuliani : c’est l’Ukraine, et non la Russie, qui a interféré dans l’élection présidentielle. C’est le Parti démocrate, et non le GOP (républicain), qui a « fauté ». Kiev, en outre, dissimule les serveurs informatiques qui en constitueraient la preuve. Et Joe Biden, l’ex-vice-président de Barack Obama, serait impliqué jusqu’au cou, tout en ayant mis le pied à l’étrier de son fils Hunter, grassement rémunéré par une firme énergétique ukranienne, Burisma.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct