L’homme de Vitruve: star discrète et essentielle

A peine plus grand qu’une feuille A4, «
L’Homme de Vitruve
» attire tous les regards à Paris.
A peine plus grand qu’une feuille A4, « L’Homme de Vitruve » attire tous les regards à Paris. - D.R.

Devant L’Homme du Vitruve, un petit groupe de journalistes s’est agglutiné. Parmi eux, plusieurs collègues que nous avions croisés à la Biennale de Venise en mai dernier. A l’époque, l’œuvre était exposée dans les Gallerie dell’Accademia avec une formidable sélection de dessins. « Pas le temps », nous avait alors déclaré un des collègues en train de s’extasier aujourd’hui.

Etrange évolution des priorités en quelques mois à peine. En mai, dans la Cité des Doges, la présence de L’Homme de Vitruve semblait toute naturelle puisque l’œuvre appartient aux collections de l’Accademia. En octobre, à Paris, son arrivée tardive a constitué un des éléments phares du feuilleton politico-judiciaire entre l’Italie et la France.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct