Brexit: «Oui, mais non, mais…» (revue de presse)

Boris Johnson
Boris Johnson - AFP

Le président du Conseil européen Donald Tusk a recommandé aux États membres de l’UE d’accepter un troisième report du Brexit après un vote à double tranchant des députés britanniques.

Mardi, la Chambre des communes a approuvé sur le principe, par 329 voix contre 299, le nouvel accord de divorce conclu par leur Premier ministre Boris Johnson et les dirigeants de l’UE, tout en exigeant plus de temps pour l’examiner.

Elle a en effet refusé par 322 voix contre 308 de se prononcer sur ce texte d’ici à jeudi soir, un délai jugé trop court pour débattre d’un pavé de 110 pages.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct