Bruxelles adopte un plan régional pour réduire ses émissions de CO2

Bruxelles adopte un plan régional pour réduire ses émissions de CO2
Véronique Lamquin

Le Plan national a pour ambition de décrire comment la Belgique, via ses entités fédérales et fédérées, contribuera aux objectifs à long terme de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le cadre de l’Accord de Paris. Son ambition principale : contenir l’élévation de la température moyenne d’ici à 2100 en-deçà de 2º C, et même de poursuivre les efforts pour la limiter à 1,5ºC.

Si l’on en croit le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort lors d’une présentation détaillée de la contribution bruxelloise, aux côtés du ministre de la Transition climatique Alain Maron (Ecolo) et de la ministre de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen), le gouvernement bruxellois est le premier à le faire.

Une première version provisoire de la contribution bruxelloise avait été adoptée en juillet 2018.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct