Crucke freine sur la réforme de la fiscalité automobile

Favorable à une réforme de la fiscalité automobile, Jean-Luc Crucke prône un travail sérieux.
Favorable à une réforme de la fiscalité automobile, Jean-Luc Crucke prône un travail sérieux. - Dominique Duchesnes

C’est sans conteste une des lignes de force de l’accord de majorité conclu entre le PS, le MR et Ecolo en Wallonie : « Le gouvernement n’imposera aucune taxe nouvelle » (122e et dernière page de la déclaration de politique régionale). Au-delà du slogan, c’est vrai, quelques promesses de mesures pour alléger la fiscalité, mais guère plus. De quoi demander à Jean-Luc Crucke (MR), le ministre du Budget, ce qui se cache derrière cette annonce.

« Inscrire le stop fiscal dans cette déclaration, qui est un document officiel, c’est un choix très important », souligne le libéral. « Je répète : pas de nouvelle taxation et pas d’augmentation de la fiscalité, j’y veillerai. En soi, c’est déjà une réforme fiscale. Le message est d’autant plus clair qu’en parallèle, la Wallonie compte investir largement afin de se mettre en état de marche pour la transition écologique. Conséquence : nous devrons systématiquement accentuer la gouvernance et la gestion des deniers publics. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct