Nethys: l’opération commando fait le job, rien à redire

Elio Di Rupo, ministre-président wallon, et Pierre-Yves Dermagne, ministre des Pouvoirs locaux, lors de leur annonce.
Elio Di Rupo, ministre-président wallon, et Pierre-Yves Dermagne, ministre des Pouvoirs locaux, lors de leur annonce. - Belga.

Voilà quinze jours qui n’auront pas été perdus. Depuis le fameux dimanche matin, où le ministre-président Di Rupo et le ministre des Pouvoirs locaux Pierre-Yves Dermagne ont empoigné le dossier Nethys et lancé les procédures judiciaires, il n’y a pas eu de minute gaspillée. On ne peut que le saluer après des mois, voire des années d’immobilisme, de tergiversations, de pseudo-décisions, tant les intérêts des amis se cumulaient aux peurs de toucher au château de cartes confisqué par un management surpuissant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct