lesoirimmo

«Il y a eu intrusion des services secrets colombiens en Belgique»

L’avocat de Patricia Betancourt, M
e
 Damien Holzapfel, regrette que «
l’on fasse le procès du DAS
». © Belga.
L’avocat de Patricia Betancourt, M e Damien Holzapfel, regrette que « l’on fasse le procès du DAS ». © Belga.

Il y a des procès symboliques et celui-ci en est un. Sur le banc des prévenus du tribunal correctionnel de Bruxelles, ce vendredi après-midi, se trouvait Patricia Betancourt, une femme soupçonnée de faits de calomnie et diffamation perpétrés il y a dix ans. Le parquet fédéral a requis une simple suspension du prononcé, envisageant une simple déclaration de culpabilité en cas d’aveux de la prévenue. Et pourtant, derrière ces faits d’apparence bénigne se niche un véritable scandale d’Etat : l’espionnage à grande échelle menée par le Département administratif de sécurité (DAS), les anciens services secrets colombiens sur le territoire belge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct