Congo: une offensive conjointe pour chasser les rebelles

Le but de l’opération serait de mettre définitivement hors course les groupes armés, congolais et étrangers, qui dévastent la région depuis plus de vingt ans.
Le but de l’opération serait de mettre définitivement hors course les groupes armés, congolais et étrangers, qui dévastent la région depuis plus de vingt ans. - Reuters

Vive émotion à l’est du Congo : selon des documents provenant de l’état-major congolais, les chefs d’état-major des pays de la région (RDC, Burundi, Rwanda et Ouganda) devraient, fin octobre, mettre au point une offensive commune contre les groupes armés étrangers qui dévastent le Nord et le Sud-Kivu. Un état-major intégré serait mis sur pied et il travaillerait en coordination avec la Monusco et la force africaine Africom.

Cette offensive serait destinée à réaliser la promesse faite par le président Tshisekedi lors de ses voyages dans l’Ituri et dans les deux Kivu : mettre définitivement hors course les groupes armés, congolais et étrangers, qui dévastent la région depuis plus de vingt ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct