Le dernier mouvement diplomatique de Didier Reynders

Le dernier mouvement diplomatique de Didier Reynders
Belga

Après d’intenses tractations, le prochain mouvement diplomatique, celui d’août 2020, est enfin couché sur papier. Tous les ans, les diplomates qui bougent se demandent où ils vont atterrir. Ils peuvent établir une liste de préférences et le ministère essaye en général d’en tenir compte. Mais ce n’est pas toujours le cas.

Une petite trentaine de chefs de poste – ambassadeurs et consuls généraux – est concernée par ce mouvement qui a lieu tous les ans. Plusieurs gros postes sont concernés cette fois-ci, dont ceux de Représentant permanent aux Nations unies à New York et à Genève, celui à l’Union européenne, ceux d’ambassadeur aux Etats-Unis, en Chine, en Russie, au Royaume-Uni, au Vatican, au Conseil de l’Europe et en Espagne. Les diplomates belges bougent en moyenne tous les quatre ans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct