Rallye d’Espagne: la folle journée de l’équipe Hyundai

Rallye d’Espagne: la folle journée de l’équipe Hyundai

Les superlatifs manquaient, vendredi soir, dans le parc de service de Salou, pour qualifier la journée de l’équipe Hyundai. Il faut dire que le constructeur coréen – qui ne compte que 8 points d’avance sur Toyota et a fait du titre « constructeurs » l’objectif majeur de sa saison –, ne s’attendait sans doute pas à occuper les trois premières places du classement provisoire de l’épreuve, à l’issue de cette première journée rythmée par six spéciales sur terre.

« C’est incroyable ! », s’exclamait Loeb, après avoir terminé en boulet de canon, lui qui avait abordé cette première étape en profitant bien sûr (comme Sordo) d’une meilleure position sur la route (8e et 9e) que celle de Thierry Neuville (3e). « J’ai poussé à la limite tout au long de la spéciale. La voiture était parfaite, et nous voilà dans une position que je n’imaginais pas occuper avant le départ. Restons calmes : il nous reste deux longues étapes sur asphalte ! »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct