Sophie Wilmès proposée comme Première ministre au Roi: pourquoi la voie était libre pour elle

Sophie Wilmès proposée comme Première ministre au Roi: pourquoi la voie était libre pour elle

Charles Michel a annoncé vendredi au Conseil des ministres qu’il souhaitait être déchargé de sa responsabilité de Premier ministre au plus tard au début du mois de novembre afin de préparer la présidence du Conseil européen qu’il prendra le 1er décembre. » Ces quelques mots, diffusés par l’agence Belga ont quelque peu surpris, vendredi.

L’entourage de Charles Michel expliquait ces dernières semaines que la date de son entrée en fonction à la présidence du Conseil européen, le premier décembre, était la seule qui vaille, et qu’il n’y avait pas lieu d’envisager de gros changements avant cette échéance.

D’où la surprise de voir le Premier ministre avertir ses collègues de sa volonté de partir très vite : début novembre, tout en assurant qu’il veillera à garantir « une transition fluide et responsable au service de l’intérêt des citoyens et de l’Etat ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct