Boeing 737 Max: un avion mal conçu et mal certifié

Boeing 737 Max: un avion mal conçu et mal certifié
Reuters

Il y a tout juste un an, le 28 octobre 2018, un Boeing 737 Max quasi neuf de la compagnie aérienne indonésienne Lion Air s’écrasait peu après le décollage de Djakarta. Bilan : 189 morts. Le 10 mars suivant, un autre 737 Max, récent lui aussi, qui assurait le vol ET302 pour la compagnie Ethiopian Airlines, s’écrasait peu après le décollage d’Addis Abeba et provoquait le décès de 157 personnes. Depuis mars, tous les 737 Max, le nouveau fleuron des avions courte distance de Boeing qui en a des milliers en commande, sont cloués au sol. Remettant en cause les plans stratégiques et projets d’expansion des compagnies aériennes qui comptaient dessus pour accroître leur flotte (comme Ryanair) ou devenir plus concurrentiel.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    À la Une du Soir+

    • FRANCE CYCLING TOUR DE FRANCE 2020

      Un Tour prodigieusement renversant