Sophie Wilmès, une Première ministre par vents contraires

La passation de pouvoir entre Charles Michel et Sophie Wilmès a eu lieu ce dimanche après-midi. © Belga.
La passation de pouvoir entre Charles Michel et Sophie Wilmès a eu lieu ce dimanche après-midi. © Belga.

C’est une Première : c’est Sophie Wilmès qui dirigera le gouvernement fédéral au moins jusqu’à la formation de l’équipe qui doit lui succéder, et qui émergera des négociations en cours. Les messages de félicitations ont fusé ce week-end, les responsables politiques de tous bords soulignant souvent le fait que le pays serait pour la première fois dirigé par une femme.

Pour autant, ce poste a tout du cadeau empoisonné, ce qui contribue à expliquer, pour certains la victoire symbolique de voir une femme y accéder.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct