Blocage fédéral: Michel De Maegd (MR) lance l’idée d’un scrutin à deux tours

Michel De Maegd (MR)
: «

Comment répondre à la demande d’une plus grande participation citoyenne de l’électeur
? Diminuer raisonnablement la particratie
?
» © Belga.
Michel De Maegd (MR) : « Comment répondre à la demande d’une plus grande participation citoyenne de l’électeur ? Diminuer raisonnablement la particratie ? » © Belga.

L’idée refait surface à intervalles réguliers, entre deux crises institutionnelles et autres blocages pour la constitution d’un gouvernement fédéral : et si l’on revisitait notre mode de scrutin ? But du jeu : redonner de la stabilité à notre régime politique général, et du sens – en tout cas aux yeux des citoyens – aux coalitions multicolores, disons même kaléidoscopiques, qui se mettent en place tant bien que mal à l’étage Belgique.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct