Comme on nous parle: «Hé madame, t’as cinq minutes?»

C’est compliqué, la rue - ici, la rue Neuve à Bruxelles, un jour de grande affluence.
C’est compliqué, la rue - ici, la rue Neuve à Bruxelles, un jour de grande affluence. - Belga.

Ce sont trois sœurs. Attablées chez Five Guys, rue Neuve, à Bruxelles. Elles sont pas d’accord. Il y en a une pour qui, la rue, c’est l’enfer. Elle dit qu’elle a des envies de meurtre quand des inconnus lui adressent la parole. Déjà, quand elle était jeune. Surtout si c’était pour lui parler de son physique. « Y a pas de raison », qu’elle dit. La deuxième sœur, elle répond à tout le monde, tant qu’on est poli et qu’on ne l’agresse pas. Un « Non merci » et on lui fout la paix. Qu’elle dit. La troisième, simplement : « On ne peut pas ignorer les gens. »

Cinq minutes plus tôt, une jeune Roumaine s’est assise à leur table, leur a montré le cahier dans lequel elle apprend à lire et à écrire, et leur a demandé de l’argent. Son mari est mort, etc – que d’a priori dans cet « etc ». Et c’est elle qui, sans le savoir, a déclenché le débat.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct