Halloween à Bruxelles, sous le signe de l’Iris noir

Les fondateurs de l’Iris noir, de gauche à droite : Jean-Pierre Verna, Marc-Olivier Rinchart et Salvatore Minni.
Les fondateurs de l’Iris noir, de gauche à droite : Jean-Pierre Verna, Marc-Olivier Rinchart et Salvatore Minni. - D. R.

Tout a commencé par un défi. C’était à Reims en octobre de l’année passée, lors d’un salon de littérature noire qui avait invité pas mal d’auteurs belges. Marc-Olivier Rinchard, créateur des éditions IFS, était avec l’auteur Salvatore Minni et le lecteur Jean-Pierre Verna. Trois amoureux du noir.

« On était attablés avec des auteurs », raconte Marc-Olivier Rinchart « et ils nous ont lancé le défi : et pourquoi vous n’organiseriez-vous pas un salon du genre à Bruxelles ? Retour chez nous, on a créé l’association et nous voilà avec notre premier salon. »

Ils l’ont adroitement baptisé Salon de l’Iris noir, pour montrer leur ancrage à Bruxelles. « Car il s’agit autant de mettre Bruxelles en avant que la littérature noire », reprend M. Rinchart. « Nombre d’auteurs de polar français ne sont jamais venus en Belgique. C’est une belle occasion pour eux. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct