DUP: ne pas être séparé de la Grande-Bretagne

DUP: ne pas être séparé de la Grande-Bretagne

Le petit parti unioniste, fort de 10 députés à la Chambre des communes, s’était prononcé lundi contre l’élection législative anticipée. En cause : son opposition très ferme à l’accord passé par Boris Johnson avec l’Union européenne, un texte qui organise de fait des contrôles douaniers entre la région d’Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni. Impensable, pour une formation unioniste. Qui refuse donc de soutenir une quelconque initiative susceptible de faciliter la validation de cet accord. « Nous n’avons pas peur des électeurs », s’est emporté le député Sammy Wilson pendant le débat à la Chambre des communes. « Mais le parti DUP est tellement en colère, désespéré, désemparé de la façon dont le Premier ministre a brisé ses promesses sur l’Irlande du Nord, qu’il reviendrait avec une centaine de députés DUP. » Objectif du parti donc : infliger une défaite à Boris Johnson pour empêcher l’application de son accord – et au passage peut-être, se venger.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Monde