Près d’un tiers des indépendants complémentaires en font leur activité principale

Près d’un tiers des indépendants complémentaires en font leur activité principale
Belga

En 2018, 30% des indépendants en activité complémentaire ont franchi le pas d’en faire leur activité principale, constate mercredi Acerta. C’est le taux le plus élevé de ces 20 dernières années. Autre constat: les indépendants à titre complémentaire passent en activité principale de plus en vite après leur démarrage, note l’entreprise de services, qui a étudié des données concernant un échantillon de 140.000 indépendants en Belgique.

>Les indépendants belges ont la palme du temps de travail en Europe

Avant la crise de 2008, qui a quelque peu freiné la vague d’enthousiasme, ils étaient un peu plus d’un quart en activité complémentaire à systématiquement poursuivre l’activité à titre principal, et ce après trois à quatre ans en moyenne. Ensuite, les indépendants sont restés principalement actifs en complémentaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct