La Belgique prête main-forte à la police kazakhe: «Interpellant», «hallucinant»… réagissent les politiques

Les quatre partis francophones envisagent de poser des questions au ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V) à la Chambre.
Les quatre partis francophones envisagent de poser des questions au ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V) à la Chambre. - Belga

La Belgique a accepté une demande de coopération judiciaire de la part du Kazakhstan visant la réfugiée politique Bota Jardemalie, dont l’habitation a été perquisitionnée en présence vraisemblablement de deux agents kazakhs, révèle Le Soir ce mercredi (tous les détails de cette histoire à lire ici).

Quatre partis francophones réagissent ce matin à ces informations, se disant « interpellés » par la situation. Tous envisagent de poser des questions au ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V) à la Chambre. Membre de la commission de suivi du Comité P, chargé de contrôler les services de police, Georges Dallemagne (CDH), demandera des explications dans ce cadre parlementaire.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct