Affaire Nethys: le PS galère pour dénicher la perle rare à la tête d’Enodia

La volonté d’Enodia, qui a convoqué ce conseil en urgence mercredi soir, était surtout de rappeler à sa filiale Nethys qu’elle existait.
La volonté d’Enodia, qui a convoqué ce conseil en urgence mercredi soir, était surtout de rappeler à sa filiale Nethys qu’elle existait. - Belga.

Nouvelle séance de travail nocturne, pour le conseil d’administration de l’intercommunale liégeoise Enodia (ex Publifin). Mercredi soir, tout ce petit monde était réuni rue Louvrex, à Liège, pour une réunion qui s’est achevée sur le coup de 21h. La volonté d’Enodia, qui a convoqué ce conseil en urgence, était de se rappeler à la mémoire de sa filiale Nethys. En effet, depuis le 11 octobre, jour où un trio de « sages » a été installé au conseil d’administration de Nethys (Laurent Levaux, Bernard Thiry et Jean-Pierre Hansen), toutes les décisions stratégiques ont été prises par ce trio, sans concertation avec Enodia.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct