En Espagne, la plus grande lagune salée d’Europe est à bout de souffle

Les poissons asphyxiant par manque d’oxygène sont devenus le symbole de l’effondrement écologique qui a frappé la Mar Menor.
Les poissons asphyxiant par manque d’oxygène sont devenus le symbole de l’effondrement écologique qui a frappé la Mar Menor. - Salva Garrigues

Reportage

Les crabes essayaient de s’échapper par les rochers, les crevettes s’entassaient formant presque une pâte, les anguilles sautaient, l’eau bouillait… », voilà comment Carmen Rodríguez décrit le terrible spectacle dont elle a été témoin, samedi 12 octobre, depuis le restaurant où elle travaille, sur la plage de San Pedro del Pinatar (Murcie). Les poissons asphyxiant par manque d’oxygène sont devenus le symbole de l’effondrement écologique qui a frappé la Mar Menor, la plus grande lagune d’eau salée d’Europe, après trois décennies de mauvais traitements.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct