The extraordinary film Festival: la face cachée des petits combats de la vie ordinaire

Image de l’exposition «
Confrontation – une rencontre photographique spéciale
» mise sur pied par le festival Intégration You and me, à Koszalin en Pologne.
Image de l’exposition « Confrontation – une rencontre photographique spéciale » mise sur pied par le festival Intégration You and me, à Koszalin en Pologne. - D.R.

Pas de bras, pas de chocolat. Réplique culte d’Intouchables. C’était en 2011. Le film met en scène un aristocrate tétraplégique engageant un jeune de banlieue sortant de prison comme aide à domicile et explose le box-office. Huit ans plus tard, les réalisateurs de ce succès phénoménal, Olivier Nakache et Eric Toledano, ont toujours à cœur de partager des rencontres improbables et de mettre en lumière les différences. Parce que ce qui est hors norme reste dans la marge. Parce que le handicap exclut. Parce que la société reste inadaptée et inaccessible pour les moins valides. Parce que le monde du handicap n’est pas unique mais multiple et qu’il reste méconnu. Parce que le handicap fait peur et nous donne l’image de notre propre fragilité.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct