New York interdit le foie gras à partir de 2022: une décision hypocrite?

L’association de défense des droits animaliers Peta a mené une vigoureuse campagne pour dénoncer des méthodes de gavage jugées «
cruelles et inhumaines
».
L’association de défense des droits animaliers Peta a mené une vigoureuse campagne pour dénoncer des méthodes de gavage jugées « cruelles et inhumaines ». - Photo News

Veillée d’armes chez Félix, un des plus célèbres restaurants français de Manhattan, sur West Broadway. Ce mercredi, la Ville de New York a voté un moratoire sur le foie gras. La mesure était assurée de passer : l’association de défense des droits animaliers Peta a mené une vigoureuse campagne pour dénoncer des méthodes de gavage jugées « cruelles et inhumaines », documents vidéo à l’appui pour attester des souffrances infligées aux oies pour permettre l’élargissement de leur foie, pendant le processus de production.

« Ces vidéos proviennent des pays de l’Est ! Elles n’ont rien à voir avec notre façon de travailler », s’insurge Ariane Daguin, patronne de la firme américaine D’Artagnan Foods, qui produit son foie gras en collaboration avec deux fermes de l’Etat de New York, utilisant des méthodes reconnues comme optimales et sans douleur pour les animaux, et employant 400 personnes, dont le futur est désormais compromis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct