Avec Fitbit, Google se relance dans la bataille des montres connectées

Fitbit comptait plus de 27 millions d’utilisateurs dans le monde en 2018.
Fitbit comptait plus de 27 millions d’utilisateurs dans le monde en 2018. - Reuters

La rumeur circulait depuis ces derniers jours dans le cercle des passionnés de gadgets connectés. Alphabet, maison mère de Google, a mis fin à ces bruits de couloir ce vendredi en officialisant par communiqué son intention d’acquérir Fitbit. Ce constructeur californien né en 2007 est devenu l’un des piliers du marché mondial du traqueur d’activités physiques, via des boîtiers de poche puis des bracelets. Cette opération de rachat sera ficelée l’an prochain pour 2,1 milliards de dollars, un montant à la hauteur de l’enjeu pour le géant de Mountain View : repartir sur le front de la montre connectée, très largement dominé pour l’heure par Apple.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct