Île de la Réunion: enquête pour «apologie du terrorisme» suite à une attaque dans un commissariat

Photo d’illustration
Photo d’illustration - AFP

Un homme d’une vingtaine d’années, soupçonné d’avoir agressé samedi une femme à l’arme blanche en criant « Allah Akbar » dans un commissariat de Saint-Denis de La Réunion, sans faire de blessé, a été interpellé et placé en garde à vue, a-t-on appris du parquet.

Une enquête a été ouverte pour « violences volontaires et apologie du terrorisme », a indiqué à l’AFP le procureur de Saint-Denis, Éric Tuffery. Le suspect a sonné vers 14h (11h à Paris) au portillon donnant accès au commissariat et s’est fait ouvrir la porte par un policier en faction.

L’individu a alors pénétré dans le bâtiment et s’est immédiatement jeté sur une jeune femme qui se trouvait dans le hall et qui, selon les premiers éléments de l’enquête, n’a aucun lien avec son agresseur. L’assaillant lui a placé un couteau sous la gorge. Les policiers l’ont alors mis en joue et l’ont sommé à plusieurs reprises de lâcher son arme.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct