Un militaire français tué au Mali par un engin explosif

Photo d’illustration
Photo d’illustration - AFP

Un militaire français a été tué lors d’une opération samedi matin au Mali, après « le déclenchement d’un engin explosif improvisé au passage de son véhicule blindé », a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

La ministre des Armées, Florence Parly a elle annoncé qu’elle se rendrait « très prochainement au Mali, afin de s’entretenir avec les autorités maliennes ».

La victime, le brigadier Ronan Pointeau, faisait partie du 1er régiment de Spahis de Valence.

Le chef de l’État a salué « le sacrifice » du militaire, et exprimé « ses pensées vers ses camarades engagés dans les opérations au Sahel », « ainsi que vers leurs frères d’armes des armées sahéliennes, qui paient un lourd tribut dans la lutte contre le terrorisme ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct