Margrethe Vestager au «Soir»: «Les Chinois ont les données, les Américains l’argent, nous avons un objectif»

En dépit du report de son entrée en fonction d’au moins un mois, la Danoise a maintenu le rendez-vous avec les quotidiens du réseau LENA
En dépit du report de son entrée en fonction d’au moins un mois, la Danoise a maintenu le rendez-vous avec les quotidiens du réseau LENA - Hatim Kaghat (Le Soir)

ENTRETIEN

Déjà l’une des commissaires les plus en vue dans la Commission européenne sortante, on prédit à Margrethe Vestager d’être le personnage le plus puissant de la prochaine Commission, bien sûr après sa présidente Ursula von der Leyen : elle cumulera son ancien rôle de gendarme de la concurrence avec une vice-présidence exécutive en charge de la transition numérique. Cet entretien aurait dû être l’un des tout premiers du nouvel exécutif européen. Mais en dépit du report de son entrée en fonction d’au moins un mois, la Danoise a maintenu le rendez-vous avec les quotidiens du réseau LENA.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct