Le vrai ou faux: l’indépendance de l’Écosse est-elle «à portée de main»?

C’est la première fois que la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon se joint à une manifestation pour l’indépendance depuis l’échec du référendum de 2014.
C’est la première fois que la Première ministre écossaise Nicola Sturgeon se joint à une manifestation pour l’indépendance depuis l’échec du référendum de 2014. - epa

Plutôt faux

Elle l’assurait devant ses soutiens ce samedi : l’indépendance de l’Ecosse est « à portée de main ». Nicola Sturgeon a remotivé ses troupes : ils étaient 20.000 rassemblés à Glasgow, vêtus de bleu et blanc, brandissant des pancartes « Yes » pour exiger un nouveau référendum sur ce sujet. La Première ministre veut organiser un référendum sur l’indépendance en 2020, estimant que le Brexit a changé la donne depuis la victoire du « non », à 55 %, à un départ de l’Ecosse du Royaume-Uni lors d’un précédent référendum en 2014.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct