Des citoyens se mobilisent pour se réapproprier les forêts

En achetant ces parcelles, les citoyens veulent les ouvrir au public, y développer des projets pédagogiques...
En achetant ces parcelles, les citoyens veulent les ouvrir au public, y développer des projets pédagogiques... - S.DURIEUX

Sur les 558.000 hectares de forêts en Wallonie, 51 % appartiennent à des propriétaires privés qui laissent rarement les lieux accessibles à tout à un chacun. Depuis quelques temps, on voit apparaître un mouvement citoyen de réappropriation de ces espaces naturels. Cela a pris la forme d’une occupation à Arlon où après la France, une première ZAD (Zone à défendre, NDLR) est née.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct