Khalid Boukichou renforce le Spirou

Boukichou sous le maillot des Lions, l’an dernier. @Belga
Boukichou sous le maillot des Lions, l’an dernier. @Belga

Un 10-0 concédé pour commencer, 36 lancer-francs donnés aux Alostois à cause du nombre trop important de fautes, un Lachance des grands jours (6/8 à 3 points)… et Charleroi a quand même eu l’opportunité de croire en une première victoire en championnat jusque dans le courant du quatrième quart-temps (68-65) avant de sombrer (87-67). Comme Pascal Angillis et la direction l’avaient annoncé, la mentalité des Carolos est exemplaire cette saison, mais le manque de qualité est criant dans un effectif totalement délaissé par son poste 5, pourtant crucial. 22 minutes sur 40, c’est le temps que Sam Rotsaert aura accordé à ses pivots, dominés par Maras et totalement inactifs en attaque. Tawiah, demandant à sortir pour récupérer toutes les trois minutes, n’affiche rien d’autre que deux fautes dans sa ligne de statistiques… à chaque fois sur un joueur ne portant pas le ballon. Sharma, du haut de son 2,16m, ne s’est toujours pas adapté à la robustesse du monde pro.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct