Vincent Delerm: une vie hors compétition

«
Je cours un peu pour rester en forme. J’aime bien Nafissatou Thiam et les Borlée.
»
« Je cours un peu pour rester en forme. J’aime bien Nafissatou Thiam et les Borlée. » - Julien Mignot.

Le point commun entre le disque et le film, ce sont les rencontres. Pour le disque, ce sont les réalisateurs à qui Vincent Delerm a confié ses chansons, comme les Girls In Hawaii, Keren Ann, Voyou, Yael Naim, Peter Von Poehl, etc. Pour le film, ce sont des rencontres avec Jean Rochefort, Alain Souchon, Aloïse Sauvage, Vincent Dedienne, Foé, Albin de la Simone… Juste histoire d’être entouré des gens qu’il aime : «  J’ai toujours été vachement encadré, nous a-t-il confié. Je me souviens, quand j’ai sorti l’album de duos, de la remarque de certains : “Ah, tiens, tous ces gens, vous vous entendez bien avec eux ? On n’aurait pas cru !” J’aimerais de plus en plus faire des projets sur mon ressenti au contact des autres.  »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct