Agressée à Bruxelles, Sarah a choisi de témoigner: oui, ça sert à quelque chose

Le pont de la Porte de Flandre, à Bruxelles.
Le pont de la Porte de Flandre, à Bruxelles. - R. Marton.

Pont de la Porte de Flandre… Bruxelles n’a pas toujours confié le nom de ses ouvrages d’art aux citoyen(ne)s. La passerelle qui reliera, dès 2021, Tour et Taxis à la gare du Nord, rendra hommage à Suzan Daniel, figure de proue du mouvement holebi bruxellois. Le lien entre les deux rives, porte de Flandre, honore cette dernière, vestige de la deuxième enceinte, détruite fin du dix-huitième siècle.

C’est un trait d’union entre la Ville et Molenbeek, ce n’est pas sans importance. Ni pour l’avenir d’une capitale fracturée par son Canal. Ni, surtout, pour Sarah. C’était un mercredi. Qui allait bientôt céder sa place au jeudi. Recyclart, fraîchement relocalisé à Molenbeek, jouait le cœur du Kunstenfestivaldesarts. De la rue de Manchester au centre, il n’y a qu’une rive, que Sarah et son ami décident d’emprunter.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct