lesoirimmo

A Checkpoint Charlie, ce mur qui a failli disparaître à jamais

En 1990, personne à Berlin n’a voulu garder sous ses fenêtres ces pans de béton de 3,60
mètres de haut qui coupaient la ville en deux sur 43
km.
En 1990, personne à Berlin n’a voulu garder sous ses fenêtres ces pans de béton de 3,60 mètres de haut qui coupaient la ville en deux sur 43 km. - Reuters.

Voulez-vous un morceau du Mur ? », demande la caissière du musée. « Non merci ! J’en ai déjà acheté un à New York », répond la touriste française. Cette scène n’est pas une comédie. Elle se déroule à Checkpoint Charlie, au « Mauermuseum », un musée – privé – du Mur.

Trente ans après l’ouverture de la frontière, tout est faux à l’ancienne frontière est-allemande. Les policiers des frontières (Vopos) ont été supplantés par les employés du McDonald’s et des magasins de « souvenirs » aux alentours. Seule consolation pour les témoins de l’époque : on distingue encore sur le sol le tracé du Mur reconstitué par des pavés. « Sinon, je ne reconnais vraiment plus rien », avoue Nadia Oussaïd, qui a assisté ici à la chute du Mur dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct