Présidence du MR: le parti est-il déconnecté de sa base?

Ils sourient tous les cinq, mais l’ambiance devient lourde. Comme certaines charges...
Ils sourient tous les cinq, mais l’ambiance devient lourde. Comme certaines charges... - Belga.

En cette fin de campagne présidentielle, c’est un match dans le match qui se joue au MR. Un bras de fer potentiel entre la base et l’appareil du parti. C’est du moins ainsi que certains candidats à la présidence le ressentent, après notre dossier de ce lundi révélant que 75 % des ministres et 53 % des députés libéraux (fédéraux, wallons et bruxellois) qui s’expriment publiquement soutiennent Georges-Louis Bouchez, plutôt que Philippe Goffin, Denis Ducarme, Christine Defraigne ou Clémentine Barzin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct