Moyen-Orient: les amers déboires de l’Iran au Liban et en Irak

Tripoli, au Liban
: la contestation ne faiblit pas au pays du Cèdre.
Tripoli, au Liban : la contestation ne faiblit pas au pays du Cèdre. - Goran Tomasevic/Rtr.

Analyse

Les incroyables événements qui secouent deux pays, le Liban et l’Irak, où des millions de citoyens descendent depuis des semaines dans les rues pour exiger le départ des dirigeants politiques, donnent des sueurs froides dans les allées du pouvoir à Téhéran. Parmi les nombreuses similitudes que comportent les situations dans les deux pays figure en effet l’influence déterminante que la très chiite république islamique d’Iran exerce tant à Beyrouth qu’à Bagdad.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct