Et maintenant? Quatre scénarios devant nous

On confie que le Palais, s’il devait écarter le duo Demotte-Bourgeois, pourrait vouloir expédier au feu un socialiste francophone en solo, étant donné que le PS est le seul parti sur l’échiquier belgo-belge qui est incontournable dans tous les cas de figure. Jean-Claude Marcourt
?
On confie que le Palais, s’il devait écarter le duo Demotte-Bourgeois, pourrait vouloir expédier au feu un socialiste francophone en solo, étant donné que le PS est le seul parti sur l’échiquier belgo-belge qui est incontournable dans tous les cas de figure. Jean-Claude Marcourt ? - Mathieu GOLINVAUX

1

Retour à la piste N-VA/PS

Après avoir « consulté », le Roi revient sur la piste d’une majorité associant N-VA et PS, notamment au motif que, jusqu’à présent, il n’y a pas vraiment eu de négociations, ni même de discussions approfondies. Plusieurs interlocuteurs, dans le camp libéral, l’assurent : les entretiens avec les préformateurs étaient « superficiels », Charles Michel, sur La Première lundi matin, a fait part de son « étonnement » à cet égard. Or donc, on confie que le Palais, s’il devait écarter le duo Demotte-Bourgeois, pourrait vouloir expédier au feu un socialiste francophone en solo, étant donné que le PS est le seul parti sur l’échiquier belgo-belge qui est incontournable dans tous les cas de figure. Jean-Claude Marcourt ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct