Les contrôleurs de Skeyes aidés par des contrôleurs aériens militaires: vives tensions en interne

Pour l’instant, les contrôleurs aériens militaires de Florennes restent chez eux mais leurs collègues de Semmerzake vont rejoindre les civils de Skeyes. © Sylvain Piraux.
Pour l’instant, les contrôleurs aériens militaires de Florennes restent chez eux mais leurs collègues de Semmerzake vont rejoindre les civils de Skeyes. © Sylvain Piraux. - Sylvain Piraux.

Le déménagement va avoir lieu le lundi 2 décembre prochain mais déjà, il suscite de vifs débats et de grandes craintes. Pourtant il ne concerne que 18 personnes. Ce jour-là, les contrôleurs aériens militaires quitteront leur base historique de Semmerzake, en Flandre-Orientale, pour venir s’installer à Steenokkerzeel où ils travailleront dans les mêmes installations que leurs homologues civils de Skeyes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société