Lindsay Hoyle, un travailliste pour présider le Parlement

Le député travailliste britannique Lindsay Hoyle a été élu par ses pairs « speaker » de la Chambre des Communes où il succède au truculent John Bercow.
Le député travailliste britannique Lindsay Hoyle a été élu par ses pairs « speaker » de la Chambre des Communes où il succède au truculent John Bercow. - afp

Comme le veut la tradition, le nouveau président de la Chambre des Communes a été traîné « de force » jusqu’au fauteuil surélevé qui surplombe le chaudron vert de Westminster. Après plusieurs tours de scrutin, le travailliste Lindsay Hoyle a remporté le vote à bulletin secret contre six autres candidats. Il a finalement obtenu la majorité absolue, par 325 voix contre 213 à un autre travailliste Chris Bryant.

Personnalité consensuelle

A la motion proposant son élection, aucun « no » n’a retenti dans la Chambre. Que des « ayes » (yes, c’est à dire « oui »). C’est dire si la personnalité du nouveau speaker semble consensuelle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct