Elections législatives en Espagne: le débat du blocage

Albert Rivera, le leader des centristes libéraux.
Albert Rivera, le leader des centristes libéraux. - EFE

Pas sûr que le débat télévisé lundi soir, entre 22h et 1h du matin, entre les cinq principaux candidats aura permis aux indécis de préciser leur choix. Mais les échanges, parfois tendus, entre ces cinq hommes candidats à la présidence du gouvernement espagnol, ont souligné une évidence : le blocage entre les partis se poursuit et ne permet toujours pas d’apercevoir une investiture viable après le scrutin des législatives de ce dimanche 10 novembre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct