La belle époque Quel plaisir, quelle jouissance, quel panache!

<span>La belle époque</span> Quel plaisir, quelle jouissance, quel panache!

Nicolas Bedos est ce qui est arrivé de mieux au cinéma populaire français depuis des lustres. Après nous avoir épatés avec M. et Mme Adelman, il continue de séduire, mettant la barre plus haut encore, nous surprenant une nouvelle fois avec des grands sentiments et le temps qui passe. Vieille âme tourmentée sous couvert d’une juvénilité effrontée, Nicolas Bedos est un grand romantique en état d’urgence. Ses films palpitent de l’intérieur, animés d’une nécessité intime bouleversante.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct