«J’ai perdu mon corps»: la main heureuse

Ils n’ont pas fini d’éblouir, Jérémy Clapin et « J’ai perdu mon corps » ! Le film figure parmi les quatre longs-métrages retenus dans la catégorie animation des prochains European Film Awards. Verdict le 7 décembre.
Ils n’ont pas fini d’éblouir, Jérémy Clapin et « J’ai perdu mon corps » ! Le film figure parmi les quatre longs-métrages retenus dans la catégorie animation des prochains European Film Awards. Verdict le 7 décembre. - DR

Présenté en « work in progress » à Anima et partiellement dévoilé au Cartoon Movie parmi les trop rares projets « jeunes adultes », le premier long-métrage du réalisateur parisien a vécu une double consécration. De la Semaine de la critique à Cannes, J’ai perdu mon corps , d’après le roman Happy hand de Guillaume Laurant, est reparti avec le Grand Prix avant de s’en aller conquérir le même trophée et le Prix du public au festival d’Annecy. Pas mal du tout pour Jérémy Clapin qui, jusque-là, trouvait son équilibre entre quelques travaux plus commerciaux dans la pub et la liberté offerte par ses courts-métrages d’auteur (voyez l’excellent Skhizein , maintes fois primé) !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct